2018.

Lampe à poser.

Ici, la lumière est captée par la brume.
Elle éclaire via ce paradoxal reflecteur naturel, diffuseur bien qu’informe et impalpable.
La paisible agitation de l’eau qui devient brume prend les traits d’une expérience de chimie et amène une lumière vivante et douce à domicile.

Au fond du «vase», un système de nébuliseur (qui utilise la même technologie que les diffuseurs d’huiles essentielles) transforme l’eau à l’état de brume.

Partager sur Facebook